lundi 27 février 2017

L’Europe veut se doter d’une "super directive" anti-blanchiment


L’UE s’est attelée à un chantier d’importance : résoudre l’absence de définition homogène de l’infraction de blanchiment de capitaux. Or, le phénomène est de grande ampleur. Le produit des activités criminelles réalisées dans les principaux marchés illicites au sein de l’Union a été estimé à 110 milliards d’euros. LIRE LA SUITE...