Pages

jeudi 20 juin 2024

La stratégie de l'UE en matière de cybersécurité va être mise à jour

 

 



L’évolution du contexte sécuritaire l’impose :  la grande feuille de route en matière de cybersécurité va être révisée. Les Ministres du Conseil de l’UE ont adopté des conclusions en ce sens. Ce texte fait un bilan de l’action menée et dresse un ensemble d’orientations pour l’avenir. En particulier, il est prévu une meilleure inclusion du secteur privé, une refonte du cadre de certification en cybersécurité, le développement de l'Académie des compétences en matière de cybersécurité ou encore un renforcement du cadre institutionnel cyber européen. LIRE LA SUITE...

jeudi 13 juin 2024

Le nouveau centre de connaissances de l'UE pour la prévention de la radicalisation est lancé!

 


2/2 - Intégration du réseau de sensibilisation à la radicalisation au « EU Knowledge hub » cartographie complète des risques en matière de sécurité aérienne, panel de citoyens européens sur la lutte contre la haine, « incitation à la haine » comme motif d’exclusion du financement de l’UE, création du conseil interinstitutionnel de cybersécurité ainsi que mise en place de réserves stratégiques européennes de capacités via la réserve européenne de sécurité civile (rescEU) pour répondre aux menaces chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires. Voici en substance les nouvautés que contient ce  bilan d'étape en matière de sécurité intérieure. LIRE LA SUITE...

vendredi 7 juin 2024

Rapport sur la "stratégie de l'UE pour l'union de la sécurité" : des avancées tangibles en matière de cybersécurité et des progrès de la coopération policière

 


1/2 - Ce rapport arrive à point nommé. A l’heure où le climat géopolitique se tend et au moment où les menaces à la sécurité se font toujours plus prégnantes, un bilan d'étape est fait de l’action de l’Union européenne en matière de sécurité intérieure. Bien que le satisfecit qu’il contient doive être mis en perspective, tant les défis sont nombreux, les progrès sont néanmoins là : réaction qui s’organise face aux tentatives d’ingérence, émergence des premiers réseaux transfrontaliers de centres d'opérations de (cyber)sécurité, entrée en service du réseau européen contre la corruption, succès du projet opérationnel européen EMPACT de lutte contre la grande criminalité ou encore poursuite du déploiement d'Europol et d'Eurojust à l'international.  LIRE LA SUITE...

mercredi 29 mai 2024

L'Assemblée nationale propose d'étendre les compétences du Parquet européen à la criminalité environnementale transnationale

 

 


Le Parquet connait actuellement un succès opérationnel qui ne se dément pas. Selon un rapport de l'Assemblée nationale, une extension des compétences à la criminalité environnementale se justifie pleinement. D'un côté, le Parquet a montré sa crédibilité à réprimer la grande criminalité, de l'autre la criminalité environnementale présente une priorité politique et un défi d'ampleur. Aussi, ce rapport préconise d'étendre son mandat à ce type de criminalité, du moment qu'elle est grave et transnationale. LIRE LA SUITE...

mercredi 22 mai 2024

L’UE face au narco-trafic : le Sénat dresse un bilan en demi-teine

 


C’est un rapport d'enquête qui fera date. Le Sénat a publié un document très exhaustif sur le narco-trafic en France. A ce titre, l’UE et ses instruments ne sont pas oubliés. Le Sénat y dresse un bilan en demi-teinte. D’un côté, les progrès en matière de lutte contre la criminalité liée à la drogue sont réels. Les instruments créés ont une véritable valeur ajoutée et les succès contre les organisations criminelles sont notables. De l’autre, l’UE souffre de nombreuses carences, de lourdeurs législatives et de blocages juridiques. Le Sénat s’inquiète en particulier des entraves posées en matière d’accès par les services enquêteurs aux données de connexion. LA SUITE...

mardi 14 mai 2024

Les ministres de l'Intérieur vont décider de renforcer le cadre de la gouvernance Schengen

 

 


L'espace Schengen est confronté à trois défis: la pression migratoire aux frontières extérieures, le déplacement récurrent de migrants illégaux au sein de l'espace Schengen et l'aggravation de la criminalité transnationale. Pour relever ces 3 défis, une proposition est sur la table des Ministres de l'Intérieur. Les axes d'action ? Renforcer le processus de suivi des réunions du Conseil Schengen, développer la coopération policière et parvenir à 8 000 garde-frontières européens d’ici à 2025 pour atteindre l’objectif de 10 000 d’ici à 2027. LIRE LA SUITE...

mardi 7 mai 2024

Protection de l’espace Schengen : les Etats membres ne font pas assez pour la sécurité. La France épinglée

 




De graves lacunes en matière de contrôle des frontières extérieures, des outils européens insuffisamment utilisés, des données fragmentaires et incomplètes, une information qui ne circule pas, des manques de mise en œuvre des mesures européennes,  des stratégies nationales de sécurité intérieure non alignées sur les priorités de l'UE, un défaut de gouvernance nationale centralisée, des expulsions toujours à des faibles de niveaux. Le dernier rapport sur l’état de Schengen dresse un bilan sans concession. LIRE LA SUITE...