lundi 28 novembre 2011

Les Français davantage préoccupés par la petite délinquance que par la pauvreté et la crise économique



Quatre citoyens de l’Union sur dix pensent que l’UE doit renforcer son arsenal contre la criminalité, le terrorisme et l’extrémisme. C’est ce que révèle un sondage Eurobaromètre spécial publié par la Commission européenne sur la sécurité intérieure.

L'avis de securiteinterieure.fr : il ressort de la fiche française que les Français sont plus préoccupés par la petite délinquance (31%) que par la pauvreté (20%) et davantage par le terrorisme (16%) que par la crise économique (15%). Que l'on juge ces sujets de préoccupation légitimes ou non, voilà qui devrait faire réfléchir nos hommes politiques pour le thème à venir de la campagne présidentielle...

LIRE LA SUITE...