lundi 11 avril 2016

Pour le Sénat, la réforme de Schengen requiert un dispositif européen plus intégré et une surveillance renforcée des frontières

 

Particulièrement lucide sur la situation, le Sénat a publié un rapport d'information  mettant en évidence les conséquences dévastatrices des réflexes nationaux (voire nationalistes) face à la crise migratoire. Pour les sénateurs, la politique du « chacun pour soi » des différents Etats de l'espace Schengen est une conséquence directe de la crise migratoire. LIRE LA SUITE...