vendredi 3 avril 2015

Crimes et châtiments dans l'Etat de sécurité


Il était une fois un État de sécurité. Cet État se veut démocratique et respectueux des droits de l'homme.
Pourtant, il se montre intransigeant en prenant des mesures toujours plus sévères afin de satisfaire une population inquiète qui réclame davantage de sécurité.
Subissant quotidiennement les incivilités et harcelée sans répit par la criminalité, elle aspire à retrouver un monde pacifié et apaisé.
Bien entendu, selon la formule consacrée, toute ressemblance avec des faits récents dans un État qui nous serait familier serait purement fortuite et involontaire. LIRE LA SUITE...