mercredi 28 mai 2014

Le nombre de clandestins dans l’UE décroît (mais la législation nationale contre le travail au noir reste insuffisante)


Il ressort du Cinquième rapport annuel sur l’immigration et l’asile une baisse du nombre de clandestins dans l’UE alors que le nombre de détections aux frontières de l’UE s’accroît et que la migration irrégulière reste une composante majeure de la migration vers l’Union.
Par ailleurs, la Commission révèle que les législations des Etats membres en application de la directive relative à l’harmonisation des sanctions du travail au noir demeurent insuffisantes pour lutter contre le travail au noir. LIRE LA SUITE...