vendredi 18 octobre 2013

Frontex, Schengen, Lampedusa... Faut-il sauver ou protéger ? (2/2)


La situation aurait dû se calmer sur le front européen de Schengen, de l'immigration et des frontières extérieures. Pourtant, il n'en est rien. Le débat sur la capacité de l'UE à gérer l'immigration clandestine est relancé sur fond d'une tragédie humaine.
L'Europe est confrontée à un dilemme : faut-il sauver ou protéger ? Prise entre deux visions, celle d'une Europe passoire et celle d'une Europe forteresse, elle est amenée en effet à résoudre la quadrature du cercle : apporter secours aux migrants tout en sécurisant les frontières extérieures. Si des solutions sont envisageables en pratique, le choix sur le plan des valeurs est cornélien : sauver des individus au nom de l'humanisme ou protéger les frontières pour sauvegarder l'espace de libre circulation, voire les nations menacées par une immigration massive ?
LIRE LA DEUXIEME PARTIE...

erreur corrigée et lien vers la deuxième partie effectué