lundi 18 avril 2016

Crise des réfugiés: selon l'Assemblée nationale, la mission de police maritime Sophia est un "accélérateur migratoire" et l'UE ne peut plus "entretenir l'illusion humanitaire"


Les mots sont durs. L'Assemblée nationale vient de tacler la mission de police maritime Sophia chargée de lutter contre le trafic de clandestins en Méditerranée centrale. Le principal point noir : Sophia, dont  le mandat devrait être élargi (selon une annonce du 18 avril de Federica Mogherini), agit comme un "accélérateur migratoire". LIRE LA SUITE...